Skip to main content

Affordable for all: Making licensed child care affordable in Ontario

Printer-friendly version
Author: 
Cleveland, Gordon; Krashinsky, Michael & Colley, Sue
Publication Date: 
1 Feb 2018
Availability

Executive summary PDF
Full report PDF EN
Full report PDF FR
Memo from Gordon Cleveland attached below 

Description 

This study seeks to answer the question “What is the best way to improve the affordability of licensed child care for infants, toddlers and preschoolers in Ontario?” It seeks to provide a comprehensive analysis of alternative funding and policy options and to recommend steps forward that can dramatically improve child care affordability for families.

After much consideration of evidence and ideas, our main recommendation is that the Government of Ontario should implement free child care for preschool-aged children (30 months to kindergarten age) as an immediate priority. As physical and staffing capacity are ramped up over the next few years, increased affordability for other ages should be phased in.

Making child care free for all children of preschool age will improve affordability for all families in the one or two years before kindergarten. As physical capacity for preschoolers is expanded, the Ministry will have to ensure that physical and staffing capacity for services to infants and toddlers expands as well.

In the near term, the Ministry of Education should continue, and fund more generously, the existing subsidy system. Restrictive regulations on activity requirements should be loosened.

When additional licensed child care capacity is available and qualified staff shortages have been reduced or eliminated, the child care subsidy system should be replaced with a sliding scale of payments - a $50,000 to $150,000 sliding scale - to make licensed child care affordable for children of other ages. Family income would determine the percent of full fee a family would have to pay. For children other than preschool age, families with earnings less than $50,000 would pay nothing; and families earning over $150,000 would pay 80% of the full fee. In between, families pay an increasing percentage as family income rises. We call this a $50K-$150K sliding scale.

Rapport Sommaire 

Cette étude cherche à répondre à la question suivante : « Quelle est la meilleure façon d'améliorer l'abordabilité des services de garde agréés pour les poupons, les bambins et les enfants d'âge préscolaire en Ontario? » Elle vise à fournir une analyse complète des différentes sources de financement et propositions de politiques, mais aussi à recommander des mesures pouvant améliorer considérablement l'abordabilité des services de garde pour les familles.

Après un examen approfondi des données probantes et des idées, notre recommandation principale est que le gouvernement de l'Ontario devrait faire de la mise en œuvre des services de garde gratuits pour les enfants d'âge préscolaire (de 30 mois jusqu'à l'âge de la maternelle) une priorité immédiate. Avec l'accroissement des ressources physiques et des ressources en personnel au cours des prochaines années, une abordabilité accrue des services pour les autres âges devrait être mise en place progressivement.

Rendre les services de garde d'enfants gratuits pour tous les enfants d'âge préscolaire améliorera l'abordabilité pour toutes les familles pendant l'année ou les deux années avant la maternelle. Avec l'accroissement des ressources physiques pour les enfants d'âge préscolaire, le ministère devra s'assurer que les ressources physiques et les ressources en personnel des services pour les poupons et les bambins sont aussi accrues.

À court terme, le ministère de l'Éducation devrait maintenir, et financer plus généreusement, le système de subventions existant. Les règlements restrictifs à l'égard des exigences relatives aux activités doivent être assouplis.

Lorsque des places en services de garde agréés supplémentaires seront disponibles et que les pénuries de personnel qualifié seront réduites ou éliminées, le système de subventions des services de garde devrait être remplacé par une échelle progressive de versements – une échelle progressive allant de 50 000 $ à 150 000 $ – pour rendre les services de garde agréés abordables pour les enfants des autres âges. Le revenu familial déterminerait le pourcentage des pleins frais qu'une famille devrait verser. Pour les enfants qui ne sont pas d'âge préscolaire, les familles ayant un revenu de moins de 50 000 $ ne paieraient rien et les familles ayant un revenu de plus de 150 000 $ verseraient 80 % des pleins frais. Entre les deux extrémités de l'échelle, les familles paieraient un pourcentage croissant selon l'augmentation du revenu familial. C'est ce que nous appelons l'échelle progressive de 50 000 $ à 150 000 $.

AttachmentSize
ClevelandMemo.Apr 18.pdf92.43 KB
report
Entered Date: 
18 Apr 2018
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes
randomness